Pour beaucoup, le moine s’est effacé du monde. On le soupçonne de fuite ou on admire son courage, mais perçoit-on vraiment l’audace de son existence : explorer radicalement l’effacement de Dieu dans le monde. De ce Dieu présent-absent, vivant au cœur des êtres et des choses les plus humbles de la vie, on ne peut littéralement rien dire.

L’auteur fait découvrir cet aspect peu souligné, tant par la littérature que par la théologie, la dimension poétique de la vie monastique et cela au travers d’une variété d’approches :

• Le chapitre d’ouverture présente, en une trentaine de pages, une " petite histoire de poésie monastique et mystique " qui offre à un public large un accès aux grands noms d’une tradition souvent audacieuse.

• Gabriel Ringlet présente ensuite quelques moines-poètes contemporains de premier plan. Il révèle l’œuvre exceptionnelle d’une moniale que l’auteur n’hésite pas à inscrire dans la grande lignée mystique des Thérèse d’Avila et Jean de la Croix. Il met en lumière une abbaye cistercienne québécoise d’une grande audace poétique et architecturale.

• Mais à travers la voie des moines-poètes, Effacement de Dieu rejoint aussi de grands débats actuels dans les Églises et dans la société. Entre " proclamation " et " évocation " de Dieu, l’ouvrage plaide, avec les moines évoqués, pour un nouveau Génie du christianisme à la hauteur des graves interrogations contemporaines. Le texte d’envoi esquisse, dans cet esprit, ce que peut être la force et l’originalité d'un "cchristianisme d’effacement ".

• Un livre qui, au final, veut donner plaisir et joie à travers le récit de chemins monastiques peu connus et souvent inattendus.

 


  • Interview de Gabriel Ringlet par Philippe Cochinaux
  • dans le cadre de l'émission "il était une foi" sur la RTBF.

 

 


     

    Conférences, sessions, débats

    Samedi 27 et dimanche 28 janvier, Nantes
    Session de l’Association Ruah
    Autour de « La mort, parlons-en tant qu’il fait beau »

    Établissement de la Perverie
    63, rue de la Perverie
    Nantes

    Rens. Yann Amiot 00-33-6-88 18 38 22
    asso.ruah44@gmail.com
    pduprez@icloud.com

    Samedi 3 février (8h30-14h) Prieuré-Sainte-Marie
    Troisième Samedi du Prieuré,
    Invité : Dr Pierre Soete
    (Réservé aux inscrits)

     

    Lundi 5 février (après-midi) Louvain-la-Neuve
    Cérémonie de remise des doctorats honoris causa

     

    Jeudi 8 février (14h30-16h) Arlon
    L’accompagnement spirituel… jusqu’à l’euthanasie
    Salle Eugène Isaïe
    Place des chasseurs ardennais
    6700 Arlon
    Rens. 0497/43 53 02

    Mercredi 14 février (20h) Prieuré Malèves-Sainte-Marie
    Célébration du « Mercredi des cendres » et évocation des défunts de l’année.

     

     

     

     

     

 

 

Elle chante et il écrit. Il est prêtre et elle est femme. Mais rien n’annonçait cette rencontre inédite où Mannick et Gabriel Ringlet vont faire conversation autour de la chanson. Et de la femme ! Ils n’imaginaient surtout pas que leurs entretiens allaient les conduire aussi loin dans la confidence et aussi près de l’actualité. Car qu’il s’agisse d’aimer, de naître et de mourir, du célibat des prêtres, de l’ordination des femmes, du scandale de la pédophilie ou de l’enfermement des petites filles d’Afghanistan… les auteurs entrent dans le vif du débat en s’y impliquant personnellement.

Tout en douceur ou en vivacité, ces échanges révèlent quelques coins secrets, mais aussi indignations ou convictions.
À travers ce dialogue d’une grande liberté intérieure, Mannick et Gabriel rejoignent les questions de beaucoup d’entre nous.


 

 

Gabriel Ringlet biographie, Gabriel Ringlet accueiabriel ringlet Bibliographie, Gabriel ringlet confériel Ringlet livres, Gabriel Ringlet écriture,Gabriel ringlet spiritualité, Gabriel Ringlet université, Gabriel Ringlet, Gabriel Ringlet rencontre, Gabriel Ringlet littérature, Gabriel Ringlet dialogue, Gabriel ringlet

  visiteurs